Ulrike Kolb - Belle vie / Beautiful Life

cover_leben_kolb

  

Belle vie

Le roman se passe dans la Sarre d’après-guerre : la première région allemande qui a anticipé sur l’Europe actuelle. Quoique d’après des signes très différents. La Sarre n’est alors pas vraiment française et Saarland pas vraiment allemand. La guerre est certes finie mais l’hostilité entre les Français et les Allemands est présente et l’admiration des Allemands pour l’art de vivre français et pour les Françaises n’a pas disparu. 
Par la profusion de biographies émouvantes, Ulrike Kolb nous offre un panorama social de la vie quotidienne de simples gens et de gens importants. Un fabricant assassiné et sa veuve, un ouvrier d’une fabrique de confiture, un étudiant juif à la recherche de son père nazi, une fille de bonne famille, un chauffeur ayant des problèmes avec la fidélité maritale, un homosexuel qui a survécu au camp de concentration, des réfugiés, des combattants espagnols et des vieux nazis. Le roman enchaîne de nombreuses histoires que l’auteur a vécues, rassemblées ou inventées.  

 

Beautiful Life

The novel is set in post-war Saarland. The first German region in which contemporary Europe has been practiced before, though under completely different circumstances. La Sarre is then neither all French nor all German. The war may be over, but the enimity between the French and the German population is still alive and the admiration of the Germans for the French lifestyle and for French women remains unspoilt.
With  a variety of moving life stories Ulrike Kolb creates a social panorama of the everyday life life of “small” and “big” people. A murdred factory worker and his widow, workmen in a jam factory, a Jewish student looking for his Nazi father, a daughter from a wealthy family, a driver having problems to be faithful to his wife, a homosexual survivor of a concentration camp, refugees, Spanish supporters and old Nazis.  The novel connects numerous stories either lived through, collected or invented by the author.